Des dons pour avancer (Merci pour votre aide)

Concours de circonstances, offres par contact direct ou par "ricochet" (parce que parler de ma collection peut avoir un effet "cascade"), grâce à plusieurs donateurs ou à des transactions amiables avec des personnes qui ont une philosophie de collectionneur et qui compren- nent que faire plaisir n'est pas signe d'enrichis- sement, plusieurs collections me sont parvenues.

Quel que soit leur volume, je les accueille avec grand plaisir. Je commence à être une "vieille" collectionneuse. Cette "ancienneté" me fait dire que ce n'est pas toujours la quantité qui fait la qualité s'il ne suffit que d'un emballage inconnu ou qui me manque pour faire mon bonheur. Les donateurs s'ajoutent régulièrement aux personnes que j'ai remercié et que je remercie encore.

 

En me contactant, vous êtes sûr que votre don ne sera pas dépecé, qu'une "expertise" ne signifiera pas "sélection-répartition" entre bons amis alors que seuls les restes feront l'objet d'une répartition.... qui ne feront que des déçus.

En ce début 2017, plusieurs offres me sont parvenues, parfois il s'agissait uniquement de demandes d'avis pour chercher (ou confirmer) un collectionneur de confiance qui "hériterait" d'un joli lot pour étoffer sa collection. J'ai donc réorienté plusieurs grosses collections, permettant au donateur de négocier de gré à gré avec des interlocuteurs choisis et, pour les anciens glycophiles de "prendre une retraite" sereine.

2008 - 2009

L'occupation du moment.... (depuis 2009)
L'occupation du moment.... (depuis 2009)

Grâce à la bonté d'un ancien collègue qui a changé de région, comme moi, que j'ai revu 20 ans après et qui se souvenait de ma petite manie (devenue passion) pour les emballages de sucre, je suis entrée en contact en 2008 avec une personne qui stockait ce "gisement" laissé en dépôt pour paiement partiel d'un déménagement.... Un an après, une livraison à domicile était programmée, au gré des trajets de cette entreprise, m'évitant les tracas d'un tel transport. Merci jp. Je n'imaginais pas que j'y passerais un temps si énorme. Un nom figurait sur le plastique de protection. Cela m'a suffit pour savoir que je ne partais pas au hasard. (La photo parle d'elle-même et a bien sûr été "nettoyée" avant publication). Bien sûr, je possède une facture... Aussi, j’attire l’attention de mes correspondants sur le toilettage de mes recherches. En effet, depuis 2009, je rattrape un peu mon retard. Vérifiez la date de mise à jour de la liste qui vous intéresse. Merci.  Bonne reprise de nos échanges.

  J'ai commencé par les emballages français. Je vais passer aux emballages étrangers.

Le thème est si vaste, que vider les enveloppes où je stocke en pré-classement depuis plusieurs années au fur et à mesure des rencontres va encore m'occuper un bon moment. Je vais certainement faire des découvertes. Quant aux doubles, c'est sûr: il y en aura !

2010

 Outre les nouveautés, dont les dernières courses à VIRY (74), ces quelques "vieilleries" ont occupé mon temps libéré.

 

Dans les arrivages : cette belle opportunité et le plaisir de trouver ces emballages anciens si convoités pour terminer les séries!

 

Du coup, certaines mancolistes ont évolué. Ce sera des doubles pour mes échanges avec les gens sympathiques qui maintiennent leurs relations.

2011

Ci-dessous : Merci Philippe !

avec quelques doubles -quoi que, pas si sûr- pour des échanges.  Les circonstances liées à cette offre: une satisfaction inespérée, une sorte d'effet "rebond" et la conclusion d'une mauvaise farce fomentée par un gaulois hystérique pris à son propre jeu.

 

Ci-contre : un autre Philippe qui ne m'a pas proposé moins que la collection de sa grand-mère ! Un vrai bonheur ! En plus, la mise en dépôt à quelques dizaines de km a grandement facilité la récupération.

Merci Philippe ! Je saurai faire une bonne place dans ma collection à ces emballages. 

(Ici, juste un aperçu)

2012

Ci-dessous, offert par un autre Maxime.

Et en cette fin 2012, la "glycontribution" de Jean-Louis: il m'envoie une grosse enveloppe de sucres patiemment développés selon les critères du glycophile et un paquet de sucres "ancienne génération" entiers, plus délicats à déballer correctement. Merci Jean-Louis !

2014

Octobre : Marie B. (du Nord) et Pascale G. (de la Manche) me proposent chacune un envoi. Pour la première,  ce sera 15 kg de sucres enveloppés qui arriveront alignés soigneusement dans un gros carton (images ci-dessous après premier examen) acheminé par la Poste. Pour la seconde, des envois au coup par coup d'enveloppes contenant les vieux emballages dépliés soigneusement. Je vais les chouchouter. Merci à vous deux!

Novembre : un lundi, Stéphane P.,  un grand gaillard de collègue, me laisse à peine le temps de le saluer et me tend une grosse boîte en métal en disant: "je suis allé chez mes parents ce week-end et la première chose que j'ai faite est d'aller fouiller dans ma chambre pour te ramener ma collection de sucres. Ce n'est pas grand chose, mais puisque tu aimes ça, je te fais plaisir. Tu ne trouveras certainement pas grand chose."

C'est tout simple, c'est gentil et j'ai fait quelques découvertes. Une collection, c'est 1 + 1 + 1 + ..... Merci Stéphane !

Décembre : Guillaume C. (de l'Isère) me propose le don de sa "collection endormie depuis 15 années". 11 kg de sucre habillé font le bonheur d'une connaissance à qui j'ai délégué la récupération de ce gisement sucré pour occuper des soirées d'hiver. Merci !

Faites une recherche sur ce site....

Loading

Billet sucré .... personnalisé

Des documents permettent de "traduire" mes listes de recherches exclusivement réservées à des personnes gentilles, cordiales et initiées.

Les adhérents du club, présents à l'Assemblée Générale 2010 (dont les décisions sont souveraines) m'ont réélue comme administrateur.... avant que d'autres ne règlent des comptes pour le moins opaques. Ce volontariat et le temps donné aux autres ont réduit celui dont je dispose. Je ne renonce pas à échanger; la mise en suspens de ma collection n'est pas d'actualité et je ne n'abuse pas de cette position pour thésauriser et spéculer et contourner la loi de 1901 en attendant des jours plus calmes... Mon activité professionnelle consomme mon temps et surtout beaucoup d'énergie. J'y trouve beaucoup de plaisir dans un domaine qui me plait énormément. Quitte à être fatiguée, autant faire quelque chose de plaisant et d'utile. Il faudrait que certains comprennent que d'autres doivent gagner leur vie honnêtement et que la glycophilie nourrit moins que des activités mercantiles: la pseudo-philatélie ou le bénévolat intéressé et passif (par exemple).

  

Les personnes grincheuses, dépitées, avides d'honneurs et de pseudo-pouvoirs qui ne se donnent pas la peine de construire des listes sont priées de passer leur chemin plutôt que critiquer le travail d'autrui en manipulant leur entourage pour servir une cause personnelle !.... Merci d'en prendre bonne note !

Mes détracteurs -qui n'en a pas ?- me font une pub efficace.

C'est bien sincèrement que je les remercie de tous leurs efforts.

Donc, je sais que je ne laisse pas tout le monde indifférent, que l'on s'intéresse à moi... C'est à la mode. Les réseaux sociaux se construisent sur le thème "ma vie intéresse tant de gens, alors je l'étale". Ce n'est pas mon point de vue. Pas de quoi avoir la tête qui enfle.

  •  Les calomniateurs sont comme le feu qui noircit le bois vert, ne pouvant le brûler. [Voltaire].
  •  Ne dites jamais du mal de vous ; vos amis en diront toujours assez.   [ Talleyrand] 
  •  La critique est un impôt que l'envie perçoit sur le mérite.                  [ Duc de Lévis].
  •  Les paresseux ont toujours envie de faire quelque chose.                 [Vauvenargues].

  D'autres citations que j'aime .......(clic)