L'exposition sur le sucre et les produits sucrants à Ruaudin (Sarthe) le 26/09/2004

RUAUDIN est une commune limitrophe du circuit, mondialement connu, des 24 heures du Mans. Elle borde la célèbre "ligne droite des Hunaudières".

Sollicitée par RUAUD'ANIM, l'équipe qui organise chaque année une exposition thématique associée à une journée d'animation très fréquentée,

j'avais bien naturellement répondu "présente".

 

Aidée de Léo et Michel, deux glycophiles sarthois motivés, nous avions, durant un week-end, montré un échantillonnage de nos collections et de nos activités sans aucun autre support ni publicité (même pas celle de notre association préférée).

L'exposition sur "le sucre et les produits sucrants" a circulé en de nombreux lieux, le plus souvent associée à une réunion de nos échanges sucrés en France et dans quelques pays d'Europe.  Nous avons également exposé des affiches, pots à sucre ménagers, pinces à sucre, cassettes vidéo, livres et une petite partie de ma collection d'emballages de sucre.

En raison des délais très courts, nous n'avons bénéficié d'aucun support pour annoncer notre présence à tous les collectionneurs. Alors, un GRAND MERCI aux quelques glycophiles discrets venus en voisins pour répondre à notre invitation improvisée. Ils ont permis de montrer ce qu'est notre passion à travers des échanges d'autant plus attentifs et fructueux que nous étions en petit comité et beaucoup plus disponibles.

L'art du sucre tiré

Très joli violon réalisé en sucre tiré.

Un diaporana d'oeuvres réalisées selon le principe du sucre tiré :
TOUT EN SUCRE.pps
Présentation Microsoft Power Point 2.7 MB

*********

 

  Passionné, "Léo" a même joué les prolongations. Parallèlement au rangement de son important matériel d'exposition le lundi matin, il a expliqué aux "scolaires" de l'école primaire voisine sortis de leurs locaux pour l'occasion, la transformation de la canne et de la betterave en sucre,  blanc ou brun, cube, morceau ou poudre.

Eh oui, la Sarthe n'est pas une région où la culture sucrière est très développée !

Pourtant, dans le Saosnois, partie du nord de ce département, la sucrerie mamertine a vécu de 1961 à septembre 1980. Ce qui reste de la culture betteravière est maintenant dirigé vers la sucrerie de Cagny dans le Calvados.